fbpx

Vous hésitez sur le type de permis de travail pour votre expatriation au Canada ? Vous avez déjà entendu parler du « VIE » ou du « Jeunes Professionnels (JP) » pour le Canada et vous vous demandez quel permis est fait pour vous ?

Voici une comparaison de ces deux permis de travail pour le Canada : le permis Jeunes professionnels et le VIE (Volontariat International en Entreprise). Nous avons décidé dans cet article de vous donner toutes les informations nécessaires afin de faire votre choix pour votre expatriation au Canada et nous vous donnerons le grand gagnant de ce match en fin d’article !

Qu’est-ce qu’un permis Jeunes Professionnels dans le cadre d’une expatriation au Canada ?

Le permis Jeunes Professionnels (JP) est un permis de travail accessible grâce au programme EIC (Expérience International Canada). Ce programme a pour but d’offrir aux jeunes (entre 18-35 ans) l’occasion de travailler au Canada. Le permis Jeunes Professionnels est d’une durée de deux ans pour les Français.

C’est un permis de travail dit “fermé” :  il vous permet de travailler au Canada en étant rattaché à un employeur canadien pendant une durée de 2 ans. Ce permis est très facile à obtenir si vous avez une offre d’emploi d’une entreprise canadienne. Il vous permettra d’avoir une première expérience au Canada avant d’envisager d’y rester plus longtemps et engager vos démarches de résidence permanente.

business-france-volontariat-international-entreprise

Qu’est-ce qu’un VIE (volontariat International Entreprise) ?

Le VIE (Volontariat international en entreprise), est un service civique, géré par l’organisme Business France. Il vous permet de travailler et d’accompagner dans sa croissance une entreprise française ayant une filiale au Canada.

Ce programme est réservé aux jeunes français de 18 à 28 ans pour une durée de 6 à 24 mois.

Permis Jeunes Professionnels & VIE : tableau comparatif pour votre expatriation au Canada

Jeunes Professionnels Volontariat International Expérience
Durée 24 mois maximum De 6 à 24 mois
Salaire Déterminé par l’entreprise Convention venant de l’État français. Ce n’est pas un salaire mais une indemnité.
Augmentations Possible Impossible
Statut du salarié

Déterminé par l’entreprise et peut évoluer

Principalement un statut de « stagiaire »
Assurance santé Éligible à la RAMQ Assurance April International
Limite d’âge 35 ans pour les Français 28 ans à l’inscription sur la plateforme et 29 ans pour le début de la mission
Impôts Imposable selon la grille en vigueur Les revenus ne sont imposables ni en France ni au Canada
Type de permis de travail Fermé Fermé
permis-jeunes-professionnels-canada

Permis Jeunes Professionnels & VIE : durée de l’emploi au Canada

VIE

Le VIE dure entre 6 et 24 mois et pourra être renouvelé une seule fois. Le renouvellement doit être demandé à l’organisme gestionnaire 1 à 3 mois avant la fin de la mission.

En Jeunes Professionnels

Au Canada, le permis Jeunes Professionnels est d’une durée de 24 mois maximum.

Permis Jeunes Professionnels & V.I.E : le salaire au Canada

VIE

Le salaire en VIE n’est pas un salaire mais une indemnité. Elle est composée d’une partie fixe (dite indemnité commune) et d’une partie variable (dite indemnité géographique) selon le pays dans lequel vous allez travailler.

    • L’indemnité commune mensuelle fixe de base est de 723,99 € (1064 $) au 1er janvier 2021. Cette somme est exonérée d’impôt sur le revenu et aucune cotisation (sécurité sociale, assurance chômage, CSG…) n’est prélevée.
    • L’indemnité géographique mensuelle au Canada dépend de la province de votre emploi. En 2021, pour le Québec, l’indemnité géographique est de 1 351,26 euros soit (1987,33$). 

À savoir aussi que l’entreprise pourra éventuellement prendre en charge une petite partie de votre logement (à négocier). Dans ce cas, l’indemnité géographique sera réduite de 20 %.

De plus, en VIE vous n’aurez donc pas droit à des primes, commissions ou bonus pendant la durée de votre contrat, ni même une augmentation ! 

En Jeunes Professionnels 

Dans le cadre du permis Jeunes Professionnels, vous obtiendrez un contrat local et donc un salaire local. C’est l’entreprise canadienne et vous qui déciderez conjointement de votre salaire. Il ne sera donc pas plafonné.

À savoir que les salaires locaux au Canada, dans l’IT, sont généralement bien plus élevés qu’en France. 

Permis Jeunes Professionnels  vs VIE : l’exemple d’un développeur avec 5 ans d’expérience au Québec

Voici ci-dessous la comparaison du salaire entre un VIE et un permis Jeunes Professionnels pour un développeur web ayant 5 ans d’expérience. Les montants sont à titre d’exemple.

Jeunes Professionnels VIE
Salaire brut mensuel ou indemnités 6 250 $

Indemnité commune : 1064 $

Indemnité géographique : (1987 $- 20%*)

= 1 589 $

Total = 2 653  $

Salaire brut annuel 75 000 $ 31 836 $
Impôts

22 749 $ (30%)

De nombreuses déductions d’impôts sont possibles (santé, déménagement… Etc)

0
Aide pour le logement 0 500 €* = 735 $
Salaire net 52 251 $ 31 836 $
Salaire total (avec logement) 52 251 $ 40 656 $
TOTAL / mois  4 354.25 $ 3 755 $

 

* L’entreprise ou l’organisation qui vous accueille peut prendre en charge une partie du coût de votre logement. Dans ce cas, l’indemnité géographique diminue de 20% mais l’indemnité commune reste identique. Pour l’exemple, nous avons pris 500 euros pour l’indemnité logement (le montant reste optionnel et au bon vouloir de l’entreprise).

demarches-vie-canada-jeunes-professionnels

Permis Jeunes Professionnels & VIE : les démarches administratives

VIE

Le volontariat international en entreprise (VIE) permet, sous certaines conditions, d’exercer une mission (scientifique, technique, commercial, humanitaire…) dans une entreprise française à l’étranger. Il faut avoir entre 18 et 28 ans pour s’inscrire. 

Démarches à suivre pour s’inscrire en VIE

En Jeunes Professionnels

Pour pouvoir démarrer les démarches administratives liées au permis jeunes professionnels, vous devez avoir une offre d’emploi d’un employeur canadien. Ensuite, les démarches sont très simples et rapides ! Suivez notre guide pour vous inscrire sur le bassin EIC des PVT. Pour le permis Jeunes Professionnels, il vous faudra sélectionner « Jeunes Professionnels » lorsqu’il vous sera demandé dans quel bassin vous souhaitez vous inscrire !

Permis Jeunes Professionnels & VIE : l’imposition au Canada

VIE

Avec un VIE, vous ne touchez pas un salaire, mais une indemnité, vous ne payez donc pas d’impôts sur le revenu. 

    En Jeunes Professionnels

    Lorsque vous êtes en permis jeunes professionnels, l’impôt canadien est prélevé à la source sur votre salaire, c’est-à-dire que l’employeur perçoit lui-même l’impôt sur le salaire des employés et le reverse au gouvernement. Plus d’informations sur l’impôt canadien et son fonctionnement.

    Vie-jeunes-professionnels-canada-vacances

    Permis Jeunes Professionnels & VIE : les vacances au Canada

    VIE

    Vous dépendez de la législation française. De ce fait, vous aurez 2,5 jours / mois de travail soit 30 jours par an (il ne vous sera pas possible de les poser en anticipation ni de vous les faire payer si vous quittez l’entreprise).

    À cela, vous pourrez ajouter quatre jours fériés locaux payés, pour les autres jours fériés, généralement, il faudra poser des congés.

    En moyenne par an pour un VIE vous aurez 34 jours non travaillés et payés.

      En Jeunes Professionnels

      Vous dépendez de la législation locale. Au Canada le nombre de congés payés est de deux semaines minimum. Cependant, dans le secteur des TI, vous avez généralement quatre semaines de vacances.

      Au Québec, vous avez 10 jours fériés non travaillés et payés (les jours fériés qui tombent en weekend sont généralement “repoussés” ou “avancés” au lundi ou vendredi).

      En moyenne par an pour un permis Jeunes Professionnels, vous aurez 30 jours non travaillés et payés.

      Permis Jeunes Professionnels & VIE : l’assurance maladie

      VIE

      Si vous partez en VIE, vous accéderez à une couverture sociale privée mise en place par Business France. Actuellement, il s’agit d’April International.

      Dans le cas où vous êtes accompagné de votre partenaire, celui-ci sera éligible à la couverture santé du VIE uniquement s’il s’engage à ne pas exercer d’activité salariée dans le pays de destination. 

        En Jeunes Professionnels

        Si vous êtes en permis Jeunes Professionnels pour une durée de plus de six mois, et que vous vivez dans la province du Québec, vous bénéficierez du Régime d’Assurance Maladie du Québec (la RAMQ) qui est la sécurité sociale Québécoise.

        Votre conjoint.e et vos enfants pourront également être éligibles à la RAMQ.

        Permis Jeunes Professionnels & VIE : l’évolution professionnelle

        VIE

        Si vous choisissez de vous tourner vers un VIE, vous devrez vous contenter de l’indemnité proposée par votre employeur lors de votre embauche pour toute la durée du contrat. Aucune évolution n’est possible.

          En Jeunes Professionnels

          Le permis Jeunes Professionnels n’impose aucune règle sur votre évolution professionnelle. Vous pouvez négocier votre salaire au bout d’un an par exemple, ou bien même évoluer dans un nouveau poste !

          Permis Jeunes Professionnels & VIE : la retraite et le chômage

          VIE

          Comme vu précédemment, vous ne payez pas d’impôts ni de cotisations sociales lors de votre VIE. De ce fait, vous ne cotisez ni au chômage, ni au régime de retraite.

          En revanche, la durée de votre mission en VIE sera comptabilisée en temps de travail pour votre retraite. Il faudra en faire la demande à votre retour.

            En Jeunes Professionnels

            En permis Jeunes Professionnels, vous cotisez pour le régime de retraite canadien. Il existe un accord bilatéral entre la France et le Canada.

            Cet accord vous permet de toucher une pension de retraite canadienne si vous vivez en France et inversement (plusieurs conditions s’appliquent).

            Plus d’informations sur l’accord bilatéral.

            expatriation-canada-vie-jeunes-professionnels-gagnant

            Permis Jeunes Professionnels Versus VIE : que choisir pour votre expatriation au Canada ? Le GAGNANT : le permis Jeunes Professionnels

            Bien que le VIE présente bon nombre d’avantages en matière de fiscalité, il faut garder à l’esprit que ce contrat est surtout intéressant pour les jeunes diplômés souhaitant avoir une expérience internationale dans une grande entreprise française ayant une filiale au Canada. Il ne vous permet pas de travailler pour une entreprise canadienne et donc de vivre votre l’expérience internationale à 100% !

            Le permis Jeunes Professionnels offre généralement de meilleures perspectives salariales concernant la négociation du salaire et les évolutions de poste. Le permis Jeunes Professionnels vous permet aussi d’être en totale immersion pour votre expérience internationale avec un contrat local et accès au régime d’assurance maladie canadien. Pour nous, le permis Jeunes Professionnels est le grand gagnant du match !

            Coté Maplr, nous pouvons vous accompagner pour obtenir un permis Jeunes Professionnels ! N’hésitez pas à vous inscrire à notre programme d’accompagnement gratuit réservé aux Techs !