fbpx

Vous arrivez prochainement à Montréal ou vous y êtes installés depuis peu et vous vous demandez comment survivre à votre premier hiver au Québec ? On vous donne nos conseils d’expat’ !

Les grands espaces, la nature, la douceur de vivre, le dynamisme de la ville lui confèrent des atouts non négligeables, mais il y a bien un point ici à prendre en compte lorsque l’on décide de venir y vivre : l’hiver. Parce que oui, l’hiver au Québec, c’est plusieurs mois de manteau blanc dans les rues et de grosses doudounes sur vos épaules. 

Mais n’ayez pas peur ! À Montréal, l’hiver rime aussi avec grand Soleil et belle luminosité : deux ingrédients clés pour un moral au top. Les températures atteignent certes des niveaux très bas parfois, mais soyez rassuré.e.s : le froid canadien est bien différent du froid européen et certain.e.s disent même qu’ils.elles ont plus froid à Paris qu’à Montréal. L’hiver ici est plus sec, plus facile à supporter quand on est bien équipé.e.s. Comme vous le lirez plus bas, la ville est vraiment faite pour que vous puissiez presque oublier la neige une fois sorti.e.s de chez vous !

Vivre l’hiver au Québec, c’est aussi s’imprégner de toute l’ambiance féérique des films de Noël romantiques ! À vous les belles rues enneigées, les illuminations dans la ville (et dans vos yeux), les chants joyeux et l’odeur de vin chaud ! La magie du temps des fêtes est partout – à Montréal, il y a même des endroits pour faire griller ses guimauves ou se réchauffer les mains autour d’un feu.

Pour anticiper votre premier hiver au Québec, nous vous livrons ici toutes les clefs pour survivre à l’hiver, en 3 règles d’or seulement ! 

Règle 1 : un bon équipement, tu auras !

La recette pour passer un bon hiver à Montréal est simple : avoir un – très – bon manteau et de – très – bonnes bottes. 

COMMENT CHOISIR LE MANTEAU IDÉAL ? 

Pour votre manteau d’hiver, gardez à l’esprit ces trois principes : isolation, coquille et imperméabilité

Le duvet est le composant par excellence pour garantir une bonne isolation, mais il aura tendance à moins isoler une fois mouillé. Notez que les manteaux en fibres synthétiques sont plus abordables et légers – donc plus confortables – que ceux en duvet. Pour le froid extrême, les isolants synthétiques les plus performants sont le Primaloft, le Thermadux et l’Isosoft – autant de beaux mots que vous vous réjouirez de retrouver à l’intérieur de votre manteau. 

Une fois l’isolation et l’imperméabilité de votre futur bouclier anti-froid vérifiés, vous vous pencherez sur la coquille, la couche extérieure du manteau.

Cette dernière vous protègera contre la neige, la pluie et le vent. Ici, plusieurs familles de matériaux sont disponibles : le nylon et le polyester, légers et abordables, vous protègeront du vent mais seront moins résistants au froid – puis lorsque l’on dit “froid”, on sous-entend ici “-20 degrés”. Les laminés de téflon comme le Dry loft vous offriront une excellente protection contre les intempéries. Le Gore-Tex, imper-respirant, évacuera votre transpiration (oui, il vous arrivera de transpirer dans votre manteau d’hiver, surtout si vous empruntez le métro et que vous passez des -20 degrés cités ci-dessus à +20 degrés collés-serrés en heure de pointe) et empêchera la neige et la pluie de s’infiltrer. Enfin, la laine polaire aura l’avantage de sécher rapidement et de vous isoler même si vous êtes trempés. 

Petites astuces pour choisir votre manteau qui deviendra votre seconde peau en hiver : 

  • Achetez en un avec une capuche et de la (fausse) fourrure si possible, élément essentiel contre la neige et le vent – prenez exemple sur les Inuits. 
  • Privilégiez les fermetures éclairs aux boutons.
  • Faites en sorte que votre manteau arrive au moins à vos cuisses ou vos genoux ; en plus d’avoir l’impression de sortir emmitouflé.e.s dans une couverture chaque matin, cela vous protègera mieux du vent et du froid.
  • Prenez un manteau avec de grandes poches pour vous garder au chaud et y glisser, téléphone portable, gros gants et vos mains en même temps. 
  • Ne vous fiez pas aux cotes de températures indiquées sur les manteaux, outils de marketing faits pour rassurer les clients un peu perdus – les seules cotes valables sont inscrites dans la composition de votre manteau !

Quelques marques de manteaux incontournables : Kanuk, Audvik (québécois), Arc’teryx, Mackage, Noize, the North Face, Pajar, Rudsak…

COMMENT CHOISIR LES BOTTES IDÉALES ? 

Investir dans un manteau comme dans des bottes d’hiver peut devenir très onéreux – comptez environ 600 CA$ pour un équipement complet de bonne qualité. Aussi, il vous est possible de choisir des bottes qui conviennent aussi bien à un mode de vie citadin qu’à un week-end en chalet à la montagne. Voici ici un petit guide pour choisir vos futures bottes d’hiver.

  • Choisissez des bottes légères et confortables : ce sera l’élément principal de votre confort pour marcher jusqu’au travail ou pour une randonnée sur le Mont-Royal – surtout lorsque marcher jusqu’à votre station de métro s’avère aussi intense qu’une randonnée en montagne. 
  • Des bottes arrivant à mi-mollets sont l’idéal pour envelopper la jambe et réchauffer davantage vos pieds.
  • L’imperméabilité des bottes est à ne pas négliger pour ne pas vous retrouver les pieds mouillés et congelés : aussi, il est recommandé de se procurer un “sèche bottes” (à environ 10 $ dans les pharmacies Jean Coutu ou Pharmaprix) qui se glisse dans les bottes chaque soir. 
  • Du côté de la fibre naturelle, la laine est un très bon isolant et une valeur sûre. Il existe aussi des fibres isolantes synthétiques, comme le Thinsulate, qui sèchent très rapidement et possèdent les mêmes propriétés que les fibres naturelles.
  • Portez toujours des bas (chaussettes) chauds et confortables.
  • La semelle : plus elle est épaisse, moins vous aurez froid.

Quelques valeurs sûres : Sorel, Pajar, UGG, Bogs, Kamik…

Trucs et astuces des Maplrs

  • En hiver, portez des collants chauds sous vos pantalons pour créer une barrière contre le froid et le vent ; pour mesdames, si vous souhaitez porter une robe ou jupe, remplacez vos collants par des leggings épais.
  • Gardez une deuxième paire de chaussure au bureau : il est en effet de coutume d’enlever ses bottes d’hiver en arrivant le matin au travail, et d’enfiler une grosse paire de chaussettes cosy, des chaussons (oui oui !) ou bien des chaussures plus légères. 
  • Ayez toujours une paire de gants (“mitaines”) sur vous ; nous vous conseillons d’ailleurs de privilégier les moufles, qui créeront plus de chaleur.
  • Portez deux à trois couches de vêtements en haut, pour pouvoir les enlever aisément et ne pas subir les différences de températures une fois arrivé.e.s au bureau, chez des ami.e.s ou dans le métro !  ; ceci s’appelle communément ici la “technique de l’oignon” ou le système des trois couches. Privilégiez cette technique surtout si vous faites des activités sportives en plein air. La première couche sert à garder la peau au sec tout en régulant la transpiration ; la deuxième couche sert à isoler la chaleur corporelle en ne laissant pas l’air s’échapper en dehors des vêtements ; la troisième couche sert, elle, à protéger contre l’humidité et le vent.
  • Gardez la tête au chaud avec une « tuque » (un bonnet) couvrante à double épaisseur….Vous comprendrez donc pourquoi le goodies officiel Maplr pour les nouveaux Maplrs expatriés est la fameuse #tuqueRouge 😂

Acheter avant de partir ou à l’arrivée ?

Nous vous conseillons de tout acheter sur place directement à votre arrivée : ce sera (beaucoup) moins cher, vraiment plus adapté et vous aurez plus de place dans votre valise pour le reste ! À noter aussi que Décathlon a ouvert récemment au centre-ville de Montréal (donc vraiment plus d’excuse pour ne pas tout acheter directement à l’arrivée !).

Le mieux pour acheter ses vêtements d’hiver est de les essayer sur place, donc exit le shopping en ligne pour cette fois ; vous trouverez de nombreux magasins de déstockage avec des vêtements de haute qualité à petit prix, comme Winners, Bradorhiver, La poubelle du ski, Plein air dépôt, 100 000 jeans… 

Sinon, il existe les magasins spécialisés de plein air où vous serez conseillé.e.s à merveille sur la composition des vêtements et bottes : La Cordée, MEC Montréal, Sports Experts, SAIL.

Règle 2 : en la ville et son adaptation, tu feras confiance !

Lorsqu’il neige à Montréal, la vie continue – et heureusement, avec presque cinq mois d’hiver par an ! Vous avez sûrement déjà entendu parler de la ville souterraine… Nous vous éclairons tout de suite : oui, il existe un réseau de tunnels en centre-ville, qui relie de nombreuses stations de métros, magasins, restaurants et même un cinéma. Ne voyez pas ici le métro parisien : ces tunnels sont lumineux, spacieux et on ne se sentirait presque pas sous terre ! 

Mais non, une fois la première neige tombée, les montréalais ne se terrent pas dans les sous-terrains de la ville et non, vous ne pourrez pas non plus TOUT faire en intérieur – mais si vous avez suivi nos conseils et êtes bien équipé.es, vous pourrez tout à fait vivre normalement, même dehors ! Si vous ne vivez pas à proximité des sous-terrains (soit en hyper centre) vous aurez à sortir dehors pour faire vos courses ou aller chercher votre café chez Tim Hortons. Mais là encore, pour les plus frileux.ses et-ou flemmard.e.s d’entre vous, il est possible de vous faire livrer vos courses à domicile, gratuitement auprès de nombreux supermarchés de quartier (IGA, Métro, Provigo…). 

Enfin, chaque matin et chaque fois qu’il y a des tempêtes de neige, la ville de Montréal déploie tout un système de déneigement, si bien que les trottoirs sont – presque – toujours utilisables. Les routes, quant à elles, sont aussi parfaitement adaptées aux conditions hivernales et il est possible de circuler normalement.

Règle 3 : dehors, tu sortiras !

En hiver, avec les températures négatives vous aurez tendance à vouloir rester bien au chaud chez vous et regarder Netflix à longueur de journée. Un conseil : SORTEZ ! Profitez de chaque moment ensoleillé pour marcher dehors, faites des activités en plein air, participez aux nombreuses animations que vous propose la région du Québec… pour passer le meilleur des hivers ! 

Montréal est connue pour le nombre incroyable d’activités qu’elle propose tout au long de l’année. Voici une petite liste non exhaustive de ce qui vous attend en hiver : 

📢Point Covid : Nous ne pouvons malheureusement pas vous donner de liste sur les événements à venir pour l’hiver 2021, mais nous pouvons vous assurer que nous avons adoré chaque événement que 2020 nous a laissé avoir 😉 

Les Activités Préférées des Maplrs :

  • Ski ou raquettes dans les montagnes à proximité de Montréal 
  • Randonnée sur le Mont Royal : à pied, en raquette ou ski de fond 
  • Chien de traineau (traineau à chien)
  • Motoneige (Ski-Doo)
  • Patin à glace sur les lacs gelés de la ville ou en dehors (Domaine de la forêt perdue, Mauricie ou le parc Lafontaine) 
  • Spa nordiques à Montréal (Bota Bota, spa sur le saint Laurent) et en pleine nature (Strom Spa nordique, La Source Bains nordiques, Scandinave Spa, Nordik Spa-Nature…) 
  • Passer un (ou plusieurs) week-end.s dans un chalet en pleine nature
  • Aller voir les animaux d’hiver typiques de la belle province (caribous, orignaux, renards des neiges…) au Parc Oméga !

Retrouvez d’ailleurs toutes les activités et aventures des Maplr sur Instagram, vous verrez on ne s’est pas ennuyé !

Vous l’aurez compris, l’hiver à Montréal et au Québec peut certes être effrayant pour certain.e.s mais c’est une expérience à vivre au moins une fois dans votre vie de futur.e.s expats ! Si vous êtes bien équipé.e.s et prêt.e.s à vous amuser, tout est aligné pour que vous passiez une saison inoubliable. 

Et d’ailleurs ce qu’on fait chez Maplr pour passer un bel hiver à Montréal : c’est se réunir et faire le plein d’activités, suivez nos aventures sur Instagram (tu verras on ne s’ennuie pas !).