fbpx

Vous souhaitez obtenir un poste de développeurs informatique au Canada ? Félicitations, de nombreuses opportunités de carrière de développeur s’offrent à vous. Cependant, face à la concurrence, il faut savoir se démarquer et mettre toutes les chances de votre côté afin d’être remarqué. La première étape consiste donc à rédiger votre CV avec les spécificités canadiennes. En effet, le CV canadien répond à des règles bien particulières.

Que vous souhaitez rédiger un CV canadien ou un CV québécois, voici nos différents conseils pour séduire au mieux votre recruteur et augmenter vos chances d’obtenir l’emploi de Développeur dont vous rêvez.

Pour vous inspirer, vous trouverez en bas de l’article un exemple de CV de développeur au format canadien à télécharger gratuitement.

CV canadien : l’expérience prime

Contrairement aux recruteurs français, les Canadiens, tout comme les Nord-Américains, attachent plus d’importance à l’expérience professionnelle qu’au cursus scolaire. Il va donc falloir rédiger votre CV de sorte à valoriser chacune de vos expériences professionnelles en soulignant votre savoir-être qui est tout aussi important que votre savoir-faire à leurs yeux.

Vous ne pouvez donc pas vous contenter de lister vos différentes expériences. Il va falloir les développer, et mettre en avant vos tâches et vos fonctions, sans hésiter à chiffrer les résultats que vous avez obtenus (pourcentage, progression, développement…).

Afin de répondre aux mieux aux différentes annonces, il est préférable de rédiger spécifiquement un CV par offre d’emploi en reprenant les mots clés de l’entreprise, ainsi qu’en dégageant les compétences demandées au cours de votre expérience. Il faut montrer que vous êtes le candidat idéal.

Mettre en avant votre savoir-être et vos passions 

Les compétences relationnelles, ou « soft skills » sont très recherchées et appréciées au Canada. Inscrivez toutes les expériences en association, stage, volontariat ou bénévolat que vous avez eu même lors de vos années collèges ou lycées. N’oubliez pas de parler aussi de vos passions/hobbies, et des voyages que vous avez pu faire au Canada ou ailleurs dans le monde.

Faut-il le rédiger un CV canadien en anglais ou en français ?

Pour savoir dans quelle langue rédiger votre CV, il suffit de regarder l’annonce. Si elle est en français, rédigez-le en français, si elle est en anglais, optez pour l’anglais.

Le bilinguisme est particulièrement recherché car la plupart des postes nécessitent d’utiliser l’anglais au quotidien. Même au Québec. Il est donc préférable de souligner cette compétence en écrivant votre niveau en anglais, même si c’est un poste francophone.

Le format de votre CV canadien

Comme vous pouvez l’imaginer, votre CV québécois ou canadien sera nettement plus long que votre CV français. Il ne va pas donc tenir sur une demi-page. Cependant, il ne doit pas non plus être trop long. La taille idéale est généralement de 1 à 3 pages en fonction de vos différentes expériences.

Sa lecture dot être fluide, logique et agréable. Il ne faut pas passer du coq à l’âne, mais suivre un fil conducteur, mettant en avant l’évolution de vos compétences.

Il est important d’avoir un CV aéré pour le rendre attrayant. Pour cela, séparez bien les différentes sections, en valorisant votre objectif et vos compétences clés.

Les informations personnelles sur un CV canadien

Contrairement à la France ou chaque début de CV comporte l’âge, la date de naissance, le sexe, la situation maritale ou encore le nombre d’enfants, au Canada il est impensable de les écrire. Le recruteur ne va pas s’attarder ni rechercher ces informations sur votre CV, par contre il va chercher la valeur ajoutée que vous pouvez apporter à l’entreprise. En effet, ces informations sont strictement personnelles et ne changent en rien vos compétences professionnelles.

De même, il est inutile de joindre votre photo à votre CV si ce n’est pas explicitement demandé sur l’annonce. En effet, votre photo ne reflète en rien vos compétences au travail, il n’y a donc aucune raison de la joindre.

Vous pourrez être déstabilisé par ces changements qui sont en totale contradiction avec nos normes françaises traditionnelles, mais l’état d’esprit Canadien est différent. Et cela permet de réduire au minimum les risques de discrimination.

La zone « contact » du CV canadien

Il convient donc d’inscrire en haut de page de votre CV seulement vos différents contacts, c’est-à-dire mail, Skype et téléphone. Votre adresse courriel doit être professionnelle, sérieuse.

Quant à votre téléphone, si c’est un numéro français, n’oubliez pas de l’inscrire sous format international. C’est-à-dire en ajoutant l’indicatif +33, et en supprimant le premier 0.

Pensez aussi à indiquer votre identifiant Skype ou votre numéro WhatsApp.

Indiquez aussi les horaires auxquels vous êtes joignables, si vous n’êtes pas au Canada. Pour cela, prenez en compte le décalage horaire, de sorte que le recruteur puisse vous appeler à ses heures de bureau.

La liste de vos références

Contrairement à la France où cette pratique est peu utilisée, il est d’usage au Canada qu’avant l’embauche, l’employeur vérifie chacune des références mentionnées. Cela permet de vérifier votre parcours, ainsi que vos compétences auprès de vos anciens collègues ou employeurs. Il est donc d’usage de préparer une liste comportant leurs noms, fonctions et coordonnées, que vous pourrez transmettre par la suite au recruteur. En effet, ces références ne doivent pas figurer sur votre CV, mais être disponibles sur demande.

Vous pouvez donc indiquer en bas de votre CV une mention « Références sur demande » pour signaler au recruteur que si votre CV l’intéresse, il peut vous contacter pour l’obtenir.

Attention, n’indiquez sur cette liste que des personnes qui peuvent parler de votre attitude et de vos compétences au travail.

Si vous venez juste de terminer vos études ou que votre expérience professionnelle est assez limitée, votre liste peut aussi comporter des noms de professeur qui parleront de vos qualités et de votre travail.

Les équivalences pour un CV canadien

Il convient sur votre CV d’utiliser les termes canadiens correspondants à vos diplômes, certifications et postes. Les termes sont spécifiques à chacun des pays.

Par exemple, le baccalauréat́ québécois correspond en France à la Licence, et le baccalauréat français correspond dans la Belle Province au DEC pré-universitaire.

Vous pouvez également obtenir une évaluation comparative de vos études effectuées à l’extérieur du Québec (facultatif).

Modèle de CV canadien à télécharger

Pour vous aider et inspirer pour le fond, veuillez retrouver en téléchargement un modèle de CV canadien d’un développeur.

Concernant la forme du CV faites à votre goût !