S’expatrier au Canada avec des animaux

S’expatrier au Canada avec ses animaux de compagnie ?
Vous prévoyez de voyager au Canada avec vos compagnons à quatre pattes ?

Voici toutes les exigences en matière d’immigration avec votre fidèle compagnon (chien ou chat).

S’expatrier au Canada avec ses animaux de compagnie

Le Canada autorise aux visiteurs et travailleurs étrangers de se rendre au Canada avec son ou ses animaux de compagnie.

Contrairement à la France, vous n’avez pas l’obligation de faire tatouer ou pucer votre animal de compagnie pour entrer sur le territoire.

Il n’est pas non plus nécessaire de mentionner que vous souhaitez partir avec votre animal lors de votre demande de permis de travail.

Info :

Votre animal de compagnie sera identifié comme animal personnel par les autorités canadiennes. En d’autres termes, cela signifie qu’il est “destiné à vivre avec le propriétaire qui transporte l’animal au Canada en tant que chien de compagnie. Il n’est pas destiné à être transféré ou donné à une autre personne à son arrivée au Canada et/ou n’est pas destiné à des fins commerciales, telles que la reproduction, l’élevage ou la vente de sa progéniture, l’exposition, la vente de matériel génétique, la vente du chien lui-même, l’utilisation scientifique/recherche, ou le statut de formation spéciale (qu’il y ait ou non un profit ou un transfert de fonds).

Pour plus d’informations, consultez le site du gouvernement canadien.

 

Attention, en ce qui concerne les chiens, le propriétaire doit être l’importateur de l’animal ! 

Si un agent d’immigration souhaite vérifier cette information, vous devez être en mesure de lui fournir des documents qui démontrent votre statut de propriétaire.

expatrier-Canada-animaux-5-min

Exigences en matière de vaccination

Que vous décidiez de vous expatrier avec votre chien ou votre chat, si votre animal a moins de trois mois, vous devez fournir une preuve de son âge (vous pourrez l’obtenir auprès d’un vétérinaire).

En revanche, si votre chien a plus de huit mois, un certificat de vaccination contre la rage sera exigé.

Cette obligation vaccinale n’est pas précisée pour les chats.

Avant de vous expatrier, pensez donc à amener votre chien chez le vétérinaire. Vous devrez avoir avec vous la preuve de vaccination de votre animal. Celle-ci sera contrôlée par une personne compétente au moment de votre expatriation.

 

Les compagnies aériennes et le transport

Prenez en considération que chaque compagnie aérienne a ses propres exigences considérant les voyages avec des animaux.

Certains documents supplémentaires peuvent être vérifiés par la compagnie.

La taille ainsi que le poids de l’animal sera à considérer pour l’achat du billet d’avion.

Par exemple, certaines compagnies aériennes peuvent accepter les petits chats en cabine, d’autres refuseront de transporter des animaux, même en soute.

⚠️ Air Canada limite le transport d’un chien en soute à 45 kg, cage comprise.

Pour les gros chiens, Air France autorise les animaux jusqu’à 75 kg (chien et cage comprise).

Nous vous conseillons de vous renseigner auprès de l’IATA (l’Association du transport aérien international), cet organisme est en charge du Règlement sur les animaux vivants (LAR). L’IATA pourra être présent à votre arrivée au Canada afin d’inspecter certains animaux.
voyage-Canada-animaux

La réglementation à Montréal

  • Les animaux domestiques autorisés

Chaque ville canadienne peut avoir ses propres règles concernant les animaux domestiques.

Voici la liste des mammifères domestiques autorisés à Montréal : 

  • Chiens (sauf les chiens hybrides, issus d’un croisement avec un loup, par exemple)
  • Chats
  • Lapins
  • Furets
  • Rongeurs domestiques de moins de 1,5 kg
  • Hérissons nés en captivité, à l’exception de ceux du genre Erinaceus
  • Phalangers volants nés en captivité

Retrouvez la liste complète des animaux domestiques autorisés à Montréal.

Attention, certains chiens peuvent être considérés à risque et potentiellement dangereux par la ville de Montréal. Si votre animal en fait partie, vous devrez respecter certaines règles.

Témoignage des Maplrs
expatriation-canada-animaux

L'expérience d'Alexis et son chien Rimbaud

Lors de notre départ, le trajet avec le chien fut un peu compliqué : je n'ai pas eu le droit de donner des médicaments pour le calmer lors de son vol en soute. J'ai également dû le déposer 3h en avance. Le passage à la douane n’est pas très compliqué, mais relativement long, surtout pour un chien tout tremblant.

À Montréal, les chiens sont désormais les bienvenues dans les métros.
La ville propose aussi de nombreux parcs à chiens pour qu’ils puissent se défouler en toute liberté. Le parc du Mont Royal propose de bons sentiers de promenade, notamment en hiver.

Mon préféré reste le parc de Boucherville, accessible en voiture ou à pied.

En parlant d’hiver, le froid est mordant, il faut donc faire attention à bien se couvrir et ne pas sortir trop longtemps, notamment si votre animal est sensible. Le sel peut être agressif (et toxique), ce qui nécessite de devoir lui mettre des bottes ou de la cire spéciale.

Si votre chien aime la neige, vous n'aurez pas de mal à le faire sortir.

Enfin, les québecois sont très accueillants et n’hésitent pas à lui dire bonjour et discuter, c’est un super moyen de faire des connaissances et découvrir la ville.

(photo de Rimbaud juste en dessus 👇)

expatriation-animaux-canada

  • Micropuçage et stérilisation des animaux domestiques

La ville de Montréal a mis en place plusieurs obligations relatives à la propriété des animaux domestiques. Vous devrez respecter ces obligations après votre installation à Montréal.

Parmi ces obligations, le micropuçage et la stérilisation sont de mise.

Si le micropuçage ou la stérilisation est contre-indiqué pour votre animal, vous devez être en mesure de fournir un justificatif de son vétérinaire.

Pour en connaître toutes les obligations et responsabilités des propriétaires d’animaux domestiques, consultez le site de la ville de Montréal.

 

expatrier-Canada-animaux

Le permis annuel à Montréal

la ville de Montréal a également mis en place un permis annuel afin de recenser les animaux domestiques à Montréal.

Les propriétaires de chats et de chiens qui habitent à Montréal doivent détenir ce permis. La demande de permis doit être faite 15 jours suivant votre déménagement à Montréal.

Les transports en commun

À Montréal, il est possible de prendre les transports en commun avec votre compagnon à conditions qu’il soit en tout temps dans une cage ou un récipient fermé conçu à cet effet.

Depuis le 15 octobre 2022, et pour une durée de neuf mois, la ville de Montréal a mis en place un projet pilote destiné au transport des chiens dans le métro.

Vous pouvez, dès lors, prendre le métro avec votre chien sous réserve de certaines conditions :

  • Le chien doit être tenu fermement en laisse (la laisse doit avoir une longueur maximum d’1,25 m)
  • Le chien doit porter une muselière en tout temps
  • Il n’est pas autorisé de transporter plus d’un chien par personne et celui-ci ne doit pas occuper un siège
  • Certaines horaires doivent être respectées

 

Le projet pilote ne concerne pas les déplacements en bus.
Ces règles ne s’appliquent pas aux chiens guides/d’assistance, qui sont autorisés sur l’ensemble du réseau STM de Montréal : métro et bus

expatrier-Canada-animaux-2

À votre arrivée au Canada avec vos animaux 🐱 🐶

L’Agence des Services Frontaliers du Canada (ASFC) s’assurera que votre animal de compagnie est bien vacciné contre la rage. Cette inspection est à votre charge et vous coûtera 30 $ + taxes pour le premier animal, puis 5 $ + taxes pour chaque animal supplémentaire.

La recherche de logement avec un animal

Votre recherche de logement à Montréal sera un peu plus difficile si vous arrivez avec un animal.

Les chats sont généralement acceptés par les propriétaires, en revanche les chiens  peuvent parfois poser problème.

Les logements qui acceptent les chiens sont bien souvent non meublés. En effet, la caution est interdite à Montréal, le propriétaire aura alors moins de garanties sur l’état de ses meubles.

Grâce à l’accompagnement Maplr, vous pourrez prendre contact avec une courtière en immobilier, pour vous aider dans votre recherche de logement. Elle vous accompagnera et vous guidera dans vos démarches tout en respectant vos conditions. 

En cas d’arrivée l’hiver

Si vous arrivez en hiver, il faudra prévoir une protection pour les pattes et éventuellement un petit manteau de laine ❄️.

En effet, durant l’hiver et pour lutter contre le gèle, la ville de Montréal ajoute du sel et des graviers sur les trottoirs, ce qui pourrait abimer les coussinets de nos boules de poiles.

Cet article t’a plu ? N’hésite pas à le partager
sur les réseaux sociaux 👍

expatrier-Canada-animaux

D’autres articles pour toi 👇

Lettre de motivation au Canada : comment la faire ?

Lettre de motivation au Canada : comment la faire ?

Avoir envie d’écrire une lettre de motivation pour le Canada et se retrouver devant une page blanche. Ne serait-ce pas la pire des sensations ? Peut-être. Si c’est ton cas, ne panique pas ! On a décidé de mettre à ta disposition un exemple de lettre de motivation pour...

Développeur Full Stack : la fiche métier pour tout savoir !

Développeur Full Stack : la fiche métier pour tout savoir !

Développeur Full Stack : Qui est-il ? Quelles sont ses missions ? (Le masculin est utilisé afin d'alléger le texte. On parle de développeur dans l'article, mais les développeuses sont bien évidemment incluses) Ce développeur est le développeur polyvalent et complet...