fbpx

Interview de Gauthier, développeur .NET expatrié à Montréal depuis octobre 2019.

Après trois ans d’études à Toulouse pour son école d’ingénieur et 4 ans en tant que développeur fullstack .NET sur Montpellier (sa ville d’origine), Gauthier, jeune développeur de 29 ans, a décidé de quitter le doux climat méditerranéen pour s’installer à Montréal en octobre 2019. Depuis, il est un membre actif de la communauté Maplr et son sourire communicatif est sur beaucoup de nos photos !

Afin de célébrer sa première bougie en tant que membre actif de notre communauté nous avons décidé de lui poser quelques questions. Découvrez son ressenti et les retours sur son projet d’expatriation à Montréal.

Quelles sont les raisons de ton expatriation à Montréal ?

Un stage à New York pendant mes études m’a donné le goût de l’expatriation. J’avais envie de vivre une réelle expérience à l’étranger pour découvrir une autre façon d’appréhender le monde professionnel mais aussi pour découvrir un autre pays et une nouvelle culture.

J’étais déjà venu deux fois au Québec, une première fois avec ma famille lorsque j’avais 9 ans et la seconde fois avec des amis, seulement quelques mois avant mon expatriation. Une manière de confirmer mon envie d’expatriation au Canada.

L’accueil et la gentillesse des québécois, la beauté de la nature et biens d’autres choses encore m’ont décidé à faire le grand saut.

 

gauthier-developpeur-expatrie-ski

Comment s’est déroulée ton expatriation à Montréal ? 

Je pensais à l’expatriation depuis ce fameux stage à New York, mais je n’avais jamais osé me lancer. La trentaine approchant, j’ai commencé à me renseigner plus sérieusement sur ce sujet. C’est dans un forum dédié à l’expatriation que je suis tombé sur un post de Marion qui parlait de Maplr, j’ai cliqué sur son site et l’aventure a commencé !

J’ai effectué deux entretiens avec Marion et Maxime pour évaluer mon niveau technique, ma motivation et ma personnalité. Puis j’ai continué le processus de recrutement par deux entretiens avec une entreprise québécoise qui m’a embauché peu de temps après.

Il ne me restait plus qu’à faire le permis de travail et les valises !

gauthier-developpeur-expatrie-kayak

As-tu rencontré des difficultés lors de ton expatriation à Montréal ?

Malgré une haine viscérale pour tout ce qui est administratif, je n’ai pas rencontré de difficultés particulières lorsque j’ai effectué ma demande de permis Jeune Professionnel.

Maplr m’a bien aidé en me fournissant une procédure détaillée des démarches à réaliser mais aussi en répondant à chacune de mes questions au cours des différentes étapes.

La principale difficulté que j’ai rencontré a été de trouver un logement à mon arrivée. Je souhaitais vivre en colocation pour rencontrer des personnes et me faire rapidement un petit réseau, mais je ne concevais pas de faire ça à distance avant d’arriver, sans réellement voir l’appartement et les colocataires. Alors j’ai réservé un Airbnb pour les 5 premiers jours pensant trouver très rapidement la colocation de mes rêves… Il m’a finalement fallu 29 visites et plus d’un mois et demi avant de trouver la colocation faite pour moi !

gauthier-communaute-maplr

 

Que penses-tu de l’accompagnement offert par Maplr ?

L’accompagnement est super ! Les démarches administratives sont rendues très accessibles grâce à l’aide de Maplr. Ils apportent une aide et des conseils sur toutes sortes de sujets : visa, assurances, documents à emporter avec soi, premières démarches en arrivant…

 

« La communauté, avec l’expérience de chacun, permet d’avoir toutes les réponses ! La communauté c’est le gros plus de Maplr ! »

Gauthier

Développeur .NET à Montréal

La communauté est un gros plus pour un projet tel que l’expatriation ! En effet, se retrouver seul dans un autre pays que le sien, même francophone, peut être très difficile tant sur le plan social que sur le plan pratique.

En plus, certaines questions peuvent paraître très basique mais pas si évidente dans un pays étranger :

  • Comment prendre rendez-vous avec un médecin ?
  • Comment ouvrir un compte bancaire et qu’est-ce que cette fameuse côte de crédit ?
  • Dans quel magasin trouver tel ou tel produit ?

La communauté, avec l’expérience de chacun, permet d’avoir toutes les réponses !

Enfin, on organise régulièrement des 5 à 7 et des activités en tout genre : escape game, randonnée, tennis, beach volley, barbecue/pique-nique, ski, patin à glace… Il y en a pour tous les goûts et cela permet de rapidement faire des connaissances.

La communauté c’est le gros plus de Maplr !

La famille Maplr

communaute-maplr-evenement-gauthier

Que penses-tu du coût de la vie en tant qu’expatrié à Montréal ?

Le coût de la vie est sensiblement identique à la France ou du moins pour comparer à ce que je connais le mieux : Montpellier.

Certaines dépenses sont plus élevées, d’autres le sont moins :

  • les loyers sont supérieurs, surtout proche du métro
  • la nourriture est un peu plus cher aussi de manière générale
  • l’imposition est sensiblement la même mais il n’y a pas de taxe d’habitation ici
  • l’électronique et le textile sont moins cher

Dans l’ensemble ça s’équilibre.

La grande différence se fait au niveau du salaire : dans le monde de l’IT au Canada, on est très bien lotie ! Dans mon cas, cela représente une augmentation d’environ 30% sur mon salaire net.

Nota  : si tu as besoin de plus d’informations concernant le coût de la vie à Montréal, cet article est fait pour toi.

Quel accueil as-tu reçu des Canadiens ?

J’ai été très bien accueilli au travail. Le tutoiement est le plus souvent utilisé, que ce soit dans l’entreprise ou en général dans les magasins, au restaurant, etc… la communication est plus directe qu’en France. La forme avec les grandes phrases de politesse ne les intéresse pas, c’est de la « bullshit » comme ils disent ici. Tout ça a pour effet de casser les barrières et de rendre les gens plus accessibles et chaleureux.

J’ai aussi été très bien intégré dans le groupe d’amis de mon colocataire québécois. Ils m’ont invité à faire du canoë-camping et m’ont fait découvrir quelques coutumes locales comme l’épluchette de blé d’inde et les soirées conviviales autour d’un grand feu.

Qu’est-ce que tu aimes le plus à Montréal ?

Le plus marquant en arrivant c’est le sentiment de sécurité, de tranquillité et la chaleur humaine.

La nature est aussi un des gros points forts de Montréal. Que ce soit dans la ville-même avec ses nombreux parcs ou encore à moins de deux heures de route avec les parcs nationaux et régionaux. Il est facile de déconnecter du monde citadin.

developpeur-montreal-patinoire-activite

Côté pro, est ce qu’il y a des différences avec la France ?

Ayant travaillé dans deux entreprises différentes (la première en France, puis ici à Montréal), je n’ai pas beaucoup de recul. Mais de ce que j’ai pu constater, le partage vie pro versus vie perso est beaucoup plus respecté au Canada. Il n’est pas rare de voir des open-spaces vide (ou presque) dès 16h. On n’entendra jamais le fameux « tu prends ton après-midi ? » ou “tu as posé un RTT” lorsqu’on part à 17h. 

La dernière différence que je vois, c’est au niveau des contrats de travail et de la rapidité d’être embauché… ou viré ! L’un comme l’autre peuvent se faire du jour au lendemain.

Quel est ton quartier préféré et pourquoi ?

Avant d’arriver je m’étais renseigné sur les différents quartiers. Comme beaucoup, je voulais éviter le Plateau Mont-Royal à cause du grand nombre de français présents. A quoi bon quitter la France si c’est pour se retrouver entre français ?

Après avoir visité tous les quartiers qui m’intéressaient, j’ai finalement décidé d’habiter… sur le plateau ! Car oui, il y a beaucoup de Français, mais pas seulement ! L’un de mes colocataires est québécois et comme il le dit lui-même, c’est la meilleure place ! Mais pourquoi ?

  • Il y a un grand nombre de bars (incluant des microbrasseries) et restaurants : c’est un des quartiers les plus vivants
  • Il est facile de se déplacer que ce soit en métro, en bus ou à vélo l’été
  • On trouve des épiceries et dépanneurs à proximité
  • La proximité de nombreux parcs dont deux des plus connus : d’un côté le parc Lafontaine et de l’autre côté le Mont Royal, dans lesquels on peut se balader, faire des pique-nique et pratiquer un grand nombre de sports (baseball, soccer, beach-volley, tennis, pétanque, patin à glace en hiver…)
activite-montreal-igloofest
Comment s’est passé ton confinement/ la phase COVID à Montréal ?
Le confinement et toute la phase covid s’est relativement bien passée compte tenu du contexte inédit. Mais le temps a été très long lors du confinement puisqu’on ne pouvait quasiment pas sortir de chez nous. Heureusement en vivant en colocation je n’étais pas seul et ça m’a bien aidé.

Je suis toujours en télétravail, même si j’aurais aimé que ce soit pas plus de quelques jours par semaine pour éviter de perdre le contact humain.

La pandémie a empêché les voyages ainsi que la tenue de nombreux festivals et évènements très réputés et diversifiés (jazz, électro, rap, humour, feux d’artifice, Grand Prix de F1, Masters 1000 du Canada…). Il a donc fallu revoir certains plans, ce qui est finalement un mal pour un bien ! Voyager uniquement dans la province et ainsi découvrir tout ce que peut offrir le Québec : des voyages et sorties plus orientés nature et des activités sportives avec des randonnées, du canoé ou encore du camping.

 Un dernier conseil pour les futurs expatriés à Montréal ?

Je conseillerai d’arriver au minimum deux semaines (idéalement un mois) avant de commencer le travail pour ne pas être pris par le temps avec les différentes démarches administratives, le logement ou encore les potentiels entretiens.

 

Pour ceux qui comme moi souhaitent avoir un aperçu des logements avant de louer : prévoyez plus de temps (comme un mois entier)  sur place pour visiter et ainsi éviter de cumuler plusieurs locations de courte durée qui coûtent très cher ! 

 

Si tu lis cet article c’est que tu t’intéresses à l’expatriation au Canada. Alors mon dernier conseil : n’hésite plus, lance-toi et pour ça commence par contacter Maplr !

Envie de tenter l’aventure au Canada ?

Si toi aussi tu as envie d’avoir plus de temps pour « performer dans la vie ? Alors rejoins la famille Maplr. En plus, on, recherche activement quelqu’un de motivé pour faire le tour des micro-brasseries du quartier de Gauthier 😄 Alors n’hésite plus ! 

Chez Maplr, nous t’accompagnons gratuitement pour trouver ton emploi en TI à Montréal et sur toutes les phases de ta relocalisation. Notre équipe franco-canadienne est là pour te guider et te donner toutes les informations nécessaires pour démarrer sereinement ta nouvelle vie à Montréal !

Rejoins sans attendre notre communauté.

communauté-maplr-developpeurs-montreal

Envie de travailler au Canada dans les TI ?

Reçois sur ta boite mail mes conseils et astuces pour préparer au mieux ton projet d'expatriation.

 

Merci pour ton inscription !